• Les calamars sont huit fois pédé.

    Pourquoi ?

    Ils ont des "tantes à culs".


    3 commentaires
  • Voilà. Nous sommes lundi soir et il nous reste trois jours pour finaliser ce fameux déménagement vers notre DERNIERE demeure.

     C’est aussi le moment où – à Bruxelles – ce sera la dernière fois à utiliser la friteuse, le grille-pain, les services de Cristina, le lit, une partie des armoires, le frigo, et bien d’autres choses.

     En ce qui concerne ce blog, c’est ma dernière note avant d’emballer le modem et  le décodeur pour les renvoyer à PROXIMUS, de mettre nos appareils de téléphone fixe en boîte, et de partir à l’aventure.

     Je vous dis donc AU REVOIR. Il ne faut rien espérer de neuf avant le 25 juin courant.

     

    Portez-vous bien, ayez un excellent temps de vie et à bientôt.

     


    11 commentaires
  • Hier soir, après l'apéro,

    on s'est régalé d'un gros artichaut

    avec sa vinaigrette (aux échalottes).

    Ce matin, nous jouons de la trompette...


    3 commentaires
  •  

    Cette peinture de MASAMBA Z. (avec un seul S) je l’ai reçue par l’artiste en juin 1965, après que je l’avais quelque peu désenvoûté des maléfices d’un sorcier de la tribu de son épouse.

     

    La toile a été mal préparée, la peinture faite « au couteau » et aujourd’hui, 55 ans plus tard, elle a beaucoup pâlie et a mal vécue. Je viens de la retrouver dans la cave. Elle m’accompagnera en France…

    DESENVOUTEMENT

    DESENVOUTEMENT


    1 commentaire
  • Nous nous sommes solidement attachés l’un à l’autre pour que nous ne nous envolions pas par cette tempête Miguel : j’ose espérer que vous avez pris les mêmes précautions.

    Comme nous restons donc collés c’était le moment de se faire des confidences en évoquant des souvenirs.

    Il se fait que le Jipi – vers ses trois ans – était constipé. Il vivait alors à Dakar avec ses parents.

    -      Ma mère me triturait le cul avec un petit bout de savon, me dit-il, je ne l’ai jamais cassé en serrant les fesses, parce que je n’aimais pas ça.

    Moi je l’ai vu faire par maman : elle ne triturait pas, elle taillait un bout de savon en cône, le passait sous l’eau entre ses mains et introduisait ce « suppositoire » dans l’anus de l’un ou l’autre de mes petits frères… Il paraît que ça fonctionnait bien.

     Je n’ai jamais dû utiliser ce truc avec mes enfants. Et vous ?

     https://www.trucsdegrandmere.com/famille/bebe/aider-bebe-constipe.html

     

     

     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires